Pourquoi tant de j’aime

4.jpgSuite à l’installation des nouveaux Emojis sur Facebook, mais surtout suite à cet événement plus personnel (et inattendu) que fut ma première publication avec le billet « Bescherelle ta mère » en Une d’Hellocoton (#GlorioledUnJour)… m’est venue cette réflexion autour du très galvaudé « j’aime » que l’on utilise à tour de bras dans nos échanges sur les plateformes digitales.

Lire la suite