Pour marcher droit…

Il ne sera pas dit que Minipouss tournera en rond dans ses pieds gauches ; l'erreur a été réparée. Deux nouveaux petons droits sont nés ce premier WE de Mai, tels deux petits bouquets de muguets.
Les aiguilles taille "3" ayant été domptés par ces ouvrages fastidieux, je me suis lancée dans une grenouillère assortie.
Belle initiative allez-vous penser. Certes… mais c'est après une centaines de rangs "point mousse" que je me suis aperçue que le modèle était plus adapté à une poupée… qu'à un petit bébé même taille naissance.
Grrrrrrrrrrrrr…

Que faire maintenant que j'ai passé une journée dessus et que le devant est quasi fini ? Allez… je vais au bout. Et si c'est une fille, elle habillera ses Corolles avec ! Si c'est un petit mec… je l'offrirai à une copine qui a une fille qui a des poupées Corolles ! CLEVER, isn't it ? Sens pratique, quand tu nous tiens !

Comme vous le voyez au fil de ces posts, le chemin de la création est semé d'embuches !

Les aiguilles qui se révoltent… et les nerfs en pelote !

Galvanisée par l'accouchement de Maurice (je me prépare), je jubilais à l'idée de démarrer de nouveaux projets : "Ralph Le Renne", des petits gilets de berger, sans oublier mes tricotages (chaussons, bonnet, brassière).
C'était sans compter sur la fourberie des matières premières nécessaires à la réalisation de tout cela.

Après un rapide tour (30 minutes) à la boutique de tissus, je reviens ravie, avec dans ma musette une moumoute façon mouton "pas piquée des hannetons" comme on dit, une toile de jute pour Ralphy et deux trois autres précieuses bricoles.
Arrivée à la maison, je sors la moumoute un peu cracra pour la passer rapidos à la machine… quand là… horreur et damnation… la toile de jute a disparu… GONE !
Nooooooooooooooooooooooooo !!!! Plizzzzzzzzzz !!!! Paaaaaaaas la toiiiiile de juuuuuute !!!! (bon là j'en fais des caisses).
Okkkkkkayyy… pas grâve… même pas mal… je peux commencer autre chose de toute façon…
Si la couture se rebelle, une solution le tricot !

Je sors mes nouvelles pelotes, checke mes aiguilles, sort le livre des Intemporels et je vérifie que je peux bien faire la paire qui me fait de l'oeil depuis quelques temps. Damnation again… pas les bonnes aiguilles en magasin. Tant pis, je ne flanche pas, je change de modèle. Des "babies Mary Jane"… après tout un bébé au début c'est "mixte" pour les fringues.
Let's go, à nous les petons au chaud !!!
Il m'aura fallu 12 heures montre en main pour les faire ! Comment des choses aussi petites et mignonnes peuvent faire tourner en bourrique des tricoteuses en herbe pleine de bonne volonté. Commmmmeeeennnnt ???
J'ai redéfait au moins 15 fois l'ouvrage, regardé tout ce qui se fait en vidéo sur le sujet, épluché les sites de démo en français, anglais, espagnol, russe et ouzbek  ! Et c'est épuisée que je me suis couchée hier à 1h heure du mat avec… 2 pieds gauche. Grrrrrrrrrr !!!!

Mais pour ma consolation, quelques filles et ma personne avons participé au premier "atelier couture Tilda" pour créer un sac d'été. J'arrive la première. La vendeuse mais néanmoins prof s'approche avec une drôle de tête. "Hello, welcome, You come for the lesson… Listen, I'm very sorry but I realized this morning  we don't have any hanses (les hanses) for the bag left… I'm reallllllly sorrrryyyy". Ben oui, moi aussi.
Pas grâve, on est là on reste. On le commence et la semaine prochaine on mettra les hanses !
Même là, la machine à coudre prêtée s'est déchaînée sous mes doigts. Une bonne heure pour 4 coutures droites… avec un fil qui se cassait toutes les 5 minutes. La prof m'a pris pour la débutante que je suis et s'est même permise de se moquer de moi (mais ça faisait du bien de voir que le finlandois est bourré d'humour) !!!
Mais comme les tissus étaient magnifiques, le résultat est… LOVELY ! J'adooooore !

Whatever j'ai des idées encore et encore plein la tête… et ça même les éléments les plus déchaînés ne pourront pas me les enlever.
Un jour, bientôt je me lancerai "en vrai" et j'en ferai une activité… ONE DAY… I HAVE PLENTY OF TIME !