We will be victorious…

Vendredi, contrôle des 3000 km 3 mois et premier vaccin pour Lil’G. Sa maman s’en faisait toute une montagne rapport aux histoires entendues sur le sujet :

« Ah!… premier vaccin !? Non ça va…. c’est rien…Alors surtout ne
t’inquiète pas… le mien il a fait 43 de fièvre et il a eu un oeuf de
pigeon qui lui a poussé sur la cuisse … mais sinon… il n’a pas pleuré !
– ….gloups… (bon ben ça va… pas de quoi s’en faire alors…) »

Finalement, Gaspard n’a rien dit, a  juste « chouchougné » (veut dire
« ronchonner » en finlandois du sud) un peu l’après-midi… surtout quand
je lui ai enfoncé un suppositoire dans le lulu. Ahhhhh le coup bas ! Et
à enfoncer ce truc visqueux… sont remontés… des souvenirs…

« Viens Laura, on va te mettre un suppo !
– Naaaaaaaaan, j’veux pas de suppo !
– Mais siiiii, c’est comme une petite fusée, tu vas voir c’est rigolo !
– Naaaaaaaaaan, c’est même pas rigolo ! (t’as qu’à t’en mettre un dans le derrière, on va voir si tu vas rigoler !) »
Alors vient le temps de la lutte. Que d’énergie déployée pour que ce
corps étrange et étranger ne RENTRE AU GRAND JAMAIS DANS TON DERRIERE
malgré les efforts inimaginables de ta mère, partagée entre l’envie de
te mettre dans une camisole avec juste un trou bien placé pour
faciliter la tâche… ou te laisser avec ta fièvre…  pour que tu
vois ce que c’est de ne pas se faire soigner…

Alors me vient en tête ce refrain du dernier MUSE :

Muse – The Resistance – Uprising

« They will not force us,
They will stop degrading us,
They will not control us,
We will be victorious…« 

Des mots qui semblent avoir été écrits par Matthew Bellamy et ses acolytes pour illustrer mes propos…

Publicités