Concours #3 – Vole Famingo, vole !

Concours #2 _ Vole flamingo, vole !

C’était l’histoire d’un gif animé avec une troupe de flamants roses qui devait être partagé sur Facebook 15 fois pour vous donner accès à un concours. Au final, il aura été partagé 89 fois ! #FlamboyantRésultat

Pour vous remercier, j’avais envie de vous organiser un concours original, qui finalement se rapproche plus d’un challenge ! Je vais avoir besoin de VOUS, de votre créativité, de votre sens de l’improvisation… Je vais avoir besoin que vous réveilliez l’enfant qui est en vous (mais pas celui qui dort paisiblement dans la chambre d’à côté avec son doudou et son pouce… hein… Surtout pas !).#OnlesAimeEncorePlusQuandIlsDorment

Lire la suite

Instagram your life !

 

Je ne sais pas vous, mais avec le temps que je commence à vraiment BEAUCOUP aimer Instagram. J’avais un compte dormant depuis la Finlande… Mais avec la reprise du blog, je me suis mise à poster en moyenne une photo par semaine.

Alors non, Instagram ce n’est pas que pour Kim Kardashian ou Miley Cyrus, pas non plus réservé aux mannequins, photographes professionnels, graphistes, artistes, tatoueurs, tatoués, modeuses pros, make-up-euses pros, over-connectés, high tech-eurs… Lire la suite

La réflexion de la lumière

reflexion de la lumiere
Depuis une  semaine le blog dort un peu… A l’image de cet automne qui s’installe, préparant jour après jour la nature à sa longue hibernation. Je vous rassure, je ne vais pas cesser de poster pendant les prochaines semaines. Si vous voulez plus de Do Not Racuspote, je vous invite à me (nous) rejoindre sur la page Facebook, Instagram et sur Twitter. J’y suis activement… active ! 😉

Certains le savent déjà, j’ai passé une paire d’années en Finlande avant de poser mes valises en famille à Bruxelles. Un de mes souvenirs les plus marquants (après la naissance de Lil’G et 1 an d’entrepreunariat, OF COURSE) a été d’expérimenter comment mon corps arrivait à s’adapter à ce changement radical de biorythme. Je suis passée le 28 janvier 2009 de JOUR/NUIT à NUIT… puis 6 mois plus tard à JOUR. Lire la suite

Heureusement que…

Certes mon blog est en sommeil depuis quelques mois pour cause d'une nouvelle activité professionnelle passionnante mais chronophage… mais je ne souhaitais pas voir 2 ans de mon quotidien cybernétique disparaître dans une fumée virtuelle ! Mais depuis quelques jours je recevais fréquemment des messages de migration vers Typepad. J'ai pris les premiers comme une envie de disposer d'une plateforme plus souple que VOX, mais à la 4ème "pendaisons de crémaillère" une puce est venue me gratter l'oreille.

Du coup, ça me redonne des envies d'écriture, sûrement stimulée par mon frais retour de voyage au Togo. Et quand les images, les visages, les souvenirs se bousculent au dernier étage, on a envie de partager ces instants magiques vécus entre amis.

Le retour dans l'automne finlandais va être rude… Mais c'est le contraste qui fait la force des souvenirs.

Ps : Lil'G se porte comme un charme, galope et commence à dire des petits mots bien à lui !

IMGP6840.JPG_effected

Point météo…

Qu'il est bon de goûter à la chaleur du soleil après 6 mois passés entre -10 et -20°C. La neige nous a accompagnés pendant tout ce temps, rendant incroyablement magiques les paysages de forêts et de maisons rouges. Mais comme pour toute chose: "trop… tue" ! Le manteau blanc de l'automne ayant cédé la place au manteau blanc de l'hiver, qui lui même a laissé son tour au même blanc manteau du printemps…

Donc la Finlande et moi, tels des phénix, nous nous réveillons de nos cendres blanches et commençons à entamer nos séances prolongées de photosynthèse. Une sorte d'abonnement à "Point Soleil" gratuit et 24h/7j. Car nous ne sommes que mi-avril et déjà le soleil ne se couche pas avant 21h30… Et au gré des jours, et des semaines, nous atteindrons progressivement les nuits blanches. Et c'est tellement intense à vivre. Comme un grand coup d'hormones, euphorisant votre tête.

Mon long hiver…

Revenir vous voir et vous écrire me fait bizarre après tout ce temps. Les bonnes habitudes se perdent trop vite !
Mais avant toute chose, je dois vous remercier chaleureusement des messages que vous m'avez envoyés durant tout ce temps. Ma meilleure réponse est de vous promettre de continuer de relater le plus souvent possible les pérégrinations de Lil'G ainsi que mes humeurs sur ces pages. Finie l'hibernation bloggesque. C'est à nouveau le printemps sur mon clavier (n'est-ce pas Atha !). Et à voir mon jardin qui a enfin fait disparaître les dernières traces de neige sur ses brins d'herbes, je vais pouvoir faire doucement renaître le cours de ma vie 2.0.

Certains se demandent ce que j'ai bien pu faire pendant tout ce temps ?!
Un hôtel en glace ? La chasse au carcajou ? Un entraînement intensif de ski de fond ? De la sculpture sur sapin ?

Non… mais j'y penserai pour l'hiver prochain !
Je me suis associée pour monter une ENTREPRISE !!
 
Ça s'appelle My French Corner et ça s'adresse à tous les fondus de fondu, les tirebouchonnés du sauciflard, les proustiens de la madeleines.

Pas clair ? O.K ! Je m'explique…

http://www.myfrenchcorner.com est une jolie petite échoppe posée sur la toile finlandaise, qui devrait contenter tous les amoureux de la French Food. On y trouve tout ce qui fait de la France, une sommité en matière de cuisine et de gastronomie : du Saint-Marcellin au foie gras en passant par le saucisson pur porc !
On a beau aimer la Finlande, on en reste pas moins des épicuriens dans l'âme ! Enlevez-moi mon comté, je suis déracinée, supprimez-moi le vin… je redeviens sobre (hé hé hé).

Lil'G a été le 4ème associé dans cette aventure. Présent à tous les rendez-vous : de l'expert comptable aux journalistes !  Et le sourire aux lèvres as usual. Un parfait petit ambassadeur de la French Touch ! Il a aussi bien grandit ces dernières semaines : des dents supplémentaires lui ont poussé au moment de tester les produits, des envies de quatre pattes hésitant quand il fallu se dépêcher de boucler le site Web et de rédiger tous les textes. Bref, My Super French Baby a été en symbiose avec cet autre petit bébé qui vient de naître…

Alors, suis-je pardonnée ??

A peine que…

La nouvelle est tombée : nous rentrons en France pour Nowel.
Encore ? Ben oui… Encore ! Loin de m'en déplaire… Umhhh… (vous le voyez pointer le "mais" ?).
Mais – vous l'aviez deviné…car il y a souvent un MAIS- je venais tout juste de retrouver un rythme satisfaisant aux vues de mes nouvelles activités. Ce rythme étant : s'occuper de Lil'G le jour et travailler la nuit. Pas mal non !
Oui je vois ce que vous êtes entrain de vous dire entre vos deux oreilles : elle ne tiendra pas longtemps…
Non, c'est certain. Mais c'est à ce jour tout ce que je peux faire pour concilier les deux.
Je vous rassure cependant : pas besoin de m'envoyer des boîtes entières de Guronzan en guise de kdo de Nowel, cette activité débordante ne sera intense que quelques mois. Ensuite un rythme dit "de croisière" se mettra en place.
Donc pas de panique ! Je pourrai continuer à raconter deux ou trois bêtises sur la Toile.

Et puis… la France pour les fêtes, ça veut aussi dire "se dédoubler" (syndrôme fréquent chez les enfants de divorcés) pour être chez le père, la mère, la belle-famille… qui habitent forcément à des centaines de centaines de kms les uns des autres. Donc comme on a grand plaisir à voir tout le monde… Ça génère une frustration intense… et pour tout le monde, car il y en a toujours qui trinquent du manque de temps…
Je rêve d'un Nowel dans un lieu "neutre" où tout le monde se retrouverait… I have a dream…

En attendant la ToDoList à rayer d'ici vendredi ne cesse de se rallonger, et au top de cette dernière est inscrit : "FAIRE LES KDOS" avec des milliers de "!" qui suivent ces quelques mots… Toujours pas faits ! Ahhhh moi et ma procrastination !
La honte pour moi qui habite à deux pas de chez Santa (et c'est pas au Canada Atha ! Fallait que je te dise la vérité :D)

Mais l'autre nouvelle est que nous festoierons dans les bois finlandais pour le passage vers 2010… Aurores boréales en guise de boule à facettes (bon là je m'emballe, y'en a pas dans notre région… Oui… Bon on peut rêver tout de même ! C'est pas interdit !! C'est ça la magie de Nowel !).

 

Au pays du Père Nowel…

Au Pays du Père Nowel, dès le 1er décembre toute une population se met en branle pour préparer décorations, sapins et cadeaux. Au Pays du Père Nowel, on ne rigole pas avec les traditions… Ca non !

Au Pays du Père Nowel, ne vous attendez pas à voir les vitrines de magasins déborder "d'esprit de Nowel". Comme on EST au Pays du Père Nowel, pas besoin de rappeler que c'est bientôt la fête, c'est inscrit dans la Constitution Finlandaise. Personne ne va oublier ! Nul n'est TOURISTE en son pays !

Au Pays du Père Nowel, le Père Nowel à l'air moins "con" que celui de France. Il a un plus joli déguisement et ne se déplace jamais sans un ou deux lutins (pour la crédibilité… c'est important).

Au Pays du Père Nowel, pas de ramdam dès le 24 au soir. On fait sobre et efficace : 25 ONLY ! on fête Nowel du 24 au matin au 26 au matin… Ben oui on en profite… C'est pas tous les jours… NOWEL !

Et vous, c'est comment Nowel chez VOUS ?

Quand les jours raccourcissent…

Je n'ai jamais aimé cette histoire d'heure que l'on vit deux fois en novembre ou que l'on ne vit jamais en avril… Ça a toujours dérangé la marmotte avide de sommeil qui hiberne toute l'année en moi.
Maintenant replacez les habituelles conséquences de ces changements dans un pays qui perd 10 minutes d'ensoleillement par jour… Et vous comprendrez pourquoi j'étais un brin grognon ce soir en m'apercevant qu'il faisait nuit noir… à 17h55… Et ça ne va malheureusement pas aller en s'améliorant ! Va falloir penser à commencer une petite cure de vitamines D et de luminothérapie si l'on veut garder le moral. En effet les études montrent que cette perte extrême d'ensoleillement – même si elle est progressive entre les deux solstices – joue indéniablement sur notre énergie..Et donc sur nos humeurs !

Mais hauts les cœur, côté projets professionnels tout s'accélère… Là encore les jours raccourcissent, car avec ce voyage de trois semaines en France qui se profile pour la fin de semaine, il serait bon de rajouter encore quelques heures aux jours pour pouvoir tout boucler !

Des projets, des projets et encore des projets… Qui se concrétisent.
De quoi biiiiiiiennnn occuper mes longues journées d'hiver…

J’adore la chiffon week…

Janvier ou septembre…Même regret : Pourquoi je n'y suis pas ?!
Certes, je n'habite plus Paris… Ce qui fait, je vous l'accorde, une excellent première bonne raison !
Ensuite, je ne suis ni créatrice, ni mannequin, ni photographe, ni journaliste… ni même (web 2.0 oblige) une blogueuse mode hyper incontournable et influente… ça ne sert à rien de se mentir !…
Mais j'ai habité Paris ? Et j'ai aussi bossé dans le textile ?
Et bien… A l'époque… Je n'avais pas le temps d'invitations (enfin… j'arrivais quelquefois à en obtenir par mes copines attachées de presse… mais seulement pour : des "Défilés de Petits Créateurs en Dévenir" (les DPCD comme elles les appelaient)). J'avais vu à l'époque Isabel Marrant et  Stella Cadente… Déjà trèèèès prometteuses !
Et puis le milieu de la Mode, de trop près, ça ne me plaisait plairait pas !

Mais y'a pas… Cette Chiffon Week me fait toujours rêvée pourtant. J'aime les défilés. J'aime les longs podiums. Les décors épurés sur fond de belle musique. Où l'on sacralise Le vêtement car le vêtement est ART.
Du coup, pas trop aimé le Défilé Chanel dans son décor de ferme. Chanel c'est Coco. C'est beau. C'est chic. C'est sobre. Alors non ! C'est pas "bonjour veaux, vaches et cochons". Et c'est sûrement pas "hello Lily Allen !". Ca non !

Note pour plus tard :
 
– Créer la Fashion Week de Rauma, Finlande… Après Paris, Milan, Londres et NY…
On organiserait ça… sur le parvis de la Patinoire (c'est là qu'il y a le plus de place)… Sous des chapiteaux. Un groupe… de Heavy Metal local pour la musique… Des mannequins blondes… mais aussi rouges, roses, vertes et bleues (ici, le n'importe quoi capillaire est roi)… et des créations made in nous, les "serial sew'euses" (avec l'aide de Madame Burda).
 
Ah mais non ! Pas possible ! Y'a déjà la fête de la Dentelle à Rauma ! C'est Miss Dentelle qui ferait la gueule!

Dommage, je m'y voyais déjà !