Eperdument

Copy of Post blog #2-15.png

Dans la voiture qui me ramenait mardi soir vers le lieu de ma naissance, je faisais connaissance avec V, une petite cousine que j’avais jusque-là que peu vue. Une jolie pré-ado accrochée à sa tablette et à son téléphone, qui s’effarouche quand les hautes autorités lui demandent de se déconnecter maintenant parce qu’il est tard et qu’il faut essayer de dormir un peu. Pour palier à la frustration engendrée par cette déconnection forcée, nous avons parlé cinéma. V. adore les films romantiques, pour les sentiments d’abord mais aussi pour la morale (sic). La morale dans Twilight, dans Nos étoiles contraires, la morale encore dans Ghost ou dans Dirty Dancing. Pour chaque film qu’elle me décrivait, elle finissait par me livrer, avec ses mots suffisamment érudits, son analyse des affres ou des beautés de la Nature Humaine. Lire la suite

TGIF #2 : The Big Short

2.jpg

C’est d’abord l’histoire de 3 potes qui avaient décidé d’aller voir Demain de Mélanie Laurent et de Cyril Dion, histoire de se faire une belle idée de ce que l’Homme a de plus constructif et de plus sain à proposer pour la planète à une échelle locale. Certes tous n’étaient pas fans de « Mél’ » qui en fait souvent des caisses. Mais portés par l’envie de découvrir les élans solidaires qui nous entourent mais que l’on a souvent du mal à voir : ils étaient motivés. Lire la suite

La réflexion de la lumière

reflexion de la lumiere
Depuis une  semaine le blog dort un peu… A l’image de cet automne qui s’installe, préparant jour après jour la nature à sa longue hibernation. Je vous rassure, je ne vais pas cesser de poster pendant les prochaines semaines. Si vous voulez plus de Do Not Racuspote, je vous invite à me (nous) rejoindre sur la page Facebook, Instagram et sur Twitter. J’y suis activement… active ! 😉

Certains le savent déjà, j’ai passé une paire d’années en Finlande avant de poser mes valises en famille à Bruxelles. Un de mes souvenirs les plus marquants (après la naissance de Lil’G et 1 an d’entrepreunariat, OF COURSE) a été d’expérimenter comment mon corps arrivait à s’adapter à ce changement radical de biorythme. Je suis passée le 28 janvier 2009 de JOUR/NUIT à NUIT… puis 6 mois plus tard à JOUR. Lire la suite