Plus que nos mères, moins que nos filles

Post blog #2.png

C’est fou. Au plus profond de moi je pensais que le simple fait d’être une femme faisait de moi une féministe. Qu’appartenir à ce genre créait de fait une complicité avec tous mes pairs. Quelle femme ne voudrait voir cesser toutes les atrocités que subit notre sexe depuis la nuit des temps. Cette moitié de la population mondiale, si souvent meurtrie dans sa chair, dans son intégrité, voit ses libertés bafouées en permanence. Des excisions au recul du droit à l’avortement. Du voile intégral à une image ultra sexualisée. Des différences de salaire à… Kim Kardashian que l’on blâme de ne pas s’être fait violer après le braquage de sa chambre d’hôtel à Paris. Lire la suite

Publicités

Demandez le programme

Do Not Racuspote

Hey salut toi ! Tu vas bien (oui, aujourd’hui je te tutoie) ? Je voulais te proposer une expérience de blogging un peu particulière… Mais attends, avant ça prends un Earl Grey  et assis-toi bien confortablement dans un fauteuil,… ça va devrait te plaire ! ^^ Lire la suite

10 ans sans télé : récit et mini-guide de survie

Une nouvelle page blanche et pas mal de sujets possibles qui se bousculent en ce moment dans ma tête. Comme je vous le disais dans le post précèdent, je ne sais jamais trop comment un billet se finira. C’est ce que j’aime le plus dans l’écriture, cette folle aventure des mots. Je ne déroge pas la règle. Let’s go !

J’ai envie de vous parler d’une expérience double : celle de ne plus avoir la télé depuis 10 ans, qui elle-même me conduit à passer des heures sur YouTube.

Youtube, tout le monde connaît mais qu’est-ce qu’on y cherche ? Et qu’est-ce qu’on y trouve ? J’ai eu récemment une petite réflexion intérieure sur le sujet, et je voulais la partager avec vous.

A 3 ans près j’ai 40  ans (... si ! J’te jure ! Oui… je sais… On m’le dit tout le temps…). Donc pas une « Webnative » (née avec le Web), vous en conviendrez. Une vraie « Télénative » (une enfant de la TV, quoi ! ). J’en ai bouffé tant et plus, comme on se goinfre de cuillères entières de Nutella : jusqu’à l’écoeurement. J’ai été fan de Dorothée, des Musclés, des Filles d’A côté. Je pleurais quand je manquais un épisode des Cités d’Or (oui mais j’avais Conservatoire le mercredi ! Je me souviens qu’assise sur ma chaise en bois à l’orchestre, mon hautbois en bouche, je pensais à cet épisode que j’étais en train de louper et dont mes copines parleraient le lendemain à la récré). #Lavieestmocheparfois. Oui, toi aussi tu as vécu ça avec Goldorak, Albator ou Ulysse 31 ? Hein ? Avoue !

10 ans sans télé

J’ai adoré 21 Jump Street (et vu ma soeur coller ce poster de Johnny en perfecto au dessus de son lit, une légère virgule en cheveux sur le front). #Dontcrybaby

J’ai suivi tous les épisodes de Dawnson et de Hartley Coeurs à Vif (et craqué sur Drazic, of course, que j’ai croisé « de loin » à une fête en Australie des années plus tard. #Joelaclasse

J’ai consacré tous les jeudis soirs de ma vie pendant 3 ans à Ally Mc Beal (et cette saison 4 avec Robert Downey Jr). Puis je me suis achetée un magnétoscope (futée avec tout ça) ^-^ pour ne pas griller complètement le semblant de vie sociale que je commençais à avoir à Paris.

Puis… puis… puis… je n’ai plus jamais eu la télé. Si. Comme ça. Un claquement de doigts ? Non, plutôt par la force des choses. Je partais pour 1 an en voyage, un sac de 18 kilos sur le dos. Mes meubles dispersés aux 4 vents, la télé avec. Je suis finalement rentrée à Paris 18 mois plus tard et l’envie de télé m’avait quittée. Ah ! Mais pourquoi ?

J’avais changé. Et elle aussi. Lire la suite