Plus que nos mères, moins que nos filles

Post blog #2.png

C’est fou. Au plus profond de moi je pensais que le simple fait d’être une femme faisait de moi une féministe. Qu’appartenir à ce genre créait de fait une complicité avec tous mes pairs. Quelle femme ne voudrait voir cesser toutes les atrocités que subit notre sexe depuis la nuit des temps. Cette moitié de la population mondiale, si souvent meurtrie dans sa chair, dans son intégrité, voit ses libertés bafouées en permanence. Des excisions au recul du droit à l’avortement. Du voile intégral à une image ultra sexualisée. Des différences de salaire à… Kim Kardashian que l’on blâme de ne pas s’être fait violer après le braquage de sa chambre d’hôtel à Paris. Lire la suite