Les réseaux du coeur

Paris, l'amour plus fort que tout

Paris, l’amour plus fort que tout

Vendredi soir je me suis assoupie une petite heure dans le lit de ma fille après avoir les avoir couchés, elle et son grand frère. C’est la sonnerie de skype qui m’a réveillée. J’émerge doucement. Ca doit être N. (mon conjoint au Nigéria pour la semaine). Je rappellerai dans 2 minutes. Je sors sur la pointe de pieds de la chambre, en prenant soin de les embrasser encore une fois. Puis je m’allonge sur mon lit, comme je le fais le soir quand je suis seule, pour passer encore quelques heures sur mon ordinateur.

J’allais rappeler N.. Mon écran était resté ouvert sur Twitter…

#Alertes

#Attentats

#Paris Lire la suite

10 ans sans télé : récit et mini-guide de survie

Une nouvelle page blanche et pas mal de sujets possibles qui se bousculent en ce moment dans ma tête. Comme je vous le disais dans le post précèdent, je ne sais jamais trop comment un billet se finira. C’est ce que j’aime le plus dans l’écriture, cette folle aventure des mots. Je ne déroge pas la règle. Let’s go !

J’ai envie de vous parler d’une expérience double : celle de ne plus avoir la télé depuis 10 ans, qui elle-même me conduit à passer des heures sur YouTube.

Youtube, tout le monde connaît mais qu’est-ce qu’on y cherche ? Et qu’est-ce qu’on y trouve ? J’ai eu récemment une petite réflexion intérieure sur le sujet, et je voulais la partager avec vous.

A 3 ans près j’ai 40  ans (... si ! J’te jure ! Oui… je sais… On m’le dit tout le temps…). Donc pas une « Webnative » (née avec le Web), vous en conviendrez. Une vraie « Télénative » (une enfant de la TV, quoi ! ). J’en ai bouffé tant et plus, comme on se goinfre de cuillères entières de Nutella : jusqu’à l’écoeurement. J’ai été fan de Dorothée, des Musclés, des Filles d’A côté. Je pleurais quand je manquais un épisode des Cités d’Or (oui mais j’avais Conservatoire le mercredi ! Je me souviens qu’assise sur ma chaise en bois à l’orchestre, mon hautbois en bouche, je pensais à cet épisode que j’étais en train de louper et dont mes copines parleraient le lendemain à la récré). #Lavieestmocheparfois. Oui, toi aussi tu as vécu ça avec Goldorak, Albator ou Ulysse 31 ? Hein ? Avoue !

10 ans sans télé

J’ai adoré 21 Jump Street (et vu ma soeur coller ce poster de Johnny en perfecto au dessus de son lit, une légère virgule en cheveux sur le front). #Dontcrybaby

J’ai suivi tous les épisodes de Dawnson et de Hartley Coeurs à Vif (et craqué sur Drazic, of course, que j’ai croisé « de loin » à une fête en Australie des années plus tard. #Joelaclasse

J’ai consacré tous les jeudis soirs de ma vie pendant 3 ans à Ally Mc Beal (et cette saison 4 avec Robert Downey Jr). Puis je me suis achetée un magnétoscope (futée avec tout ça) ^-^ pour ne pas griller complètement le semblant de vie sociale que je commençais à avoir à Paris.

Puis… puis… puis… je n’ai plus jamais eu la télé. Si. Comme ça. Un claquement de doigts ? Non, plutôt par la force des choses. Je partais pour 1 an en voyage, un sac de 18 kilos sur le dos. Mes meubles dispersés aux 4 vents, la télé avec. Je suis finalement rentrée à Paris 18 mois plus tard et l’envie de télé m’avait quittée. Ah ! Mais pourquoi ?

J’avais changé. Et elle aussi. Lire la suite

Dégoût et des couleurs

Le Chat par Philippe Geluck

Le Chat par Philippe Geluck

COMMENT ne pas être touchés par le sort abominable réservé à ces migrants : des hommes, des femmes et des enfants qui luttent pour leur survie en faisant le terrible choix de tout abandonner pour essayer de trouver un peu d’espoir ailleurs. Quels sacrifices ont-ils dû faire pour financer cette funèbre traversée. J’ai la nausée Lire la suite

Mon assiette m’a tuer…

Bio
Je ne sais pas vous, mais je suis actuellement en plein questionnement sur ce qu'il convient vraiment de mettre dans l'assiette de ma famille, pour lui assurer une santé pérenne. Et résolument, le supermarché ne m'apporte plus la réponse… sur tout.

Et ces questions reviennent inlassablement tous les matins, à l'heure où nous mangeons notre yahourt/muesli/jus d'orange/thé… Alors je pense : engrais Monsantos, transgénique, édulcorants, gelifiants… bref cancer à 40 ans !

Alors que faire ? Ce n'est pas comme si j'avais des envies de revivre à l'âge de pierre, à l'ère où l'on était cueilleur/chasseur. Imaginez-moi en plein Bruxelles, ça pourrait faire désordre de courrir avec ma carabine à plombs au milieu du zoo pour arriver à mes (faims) fins ! 🙂

J'ai déjà mis en place quelques nouveaux réflexes que je souhaite transformer en habitudes, dès lors que je serai à 100% convaincue :

  • Le BIO bien sûr, mais pour l'instant de supermarché (pas de boutique)
  • Quelques approvisionnements à la source (marchés et fermes, le WE), quand cela est possible
  • Le "tout transformé" : de la viande, des légumes et des fruits achetés crus puis cuisinés à la maison.

Ces 3 solutions couplées, apportant chacune leur lot de positif et d'inconvénients, semblent donner satisfaction à nombreux de mes congénères engoissés par le même syndrôme que j'appelerai "mon assiette m'a tuer" (faute volontaire…. vous l'aurez compris).

Mais malgré tout, quelquechose me choque profondément. Quelquechose de fondamentalement éthique. L'attitude de l'Industrie alimentaire qui, sous couvert de massifs profits, avancerait toujours plus loin dans la mal bouffe, dans le chimique, refusant de voir les dommages irréversible sur la santé publique.

La prochaine révolution, sera bien celle de l'alimentation!

Pour que l'on retrouve la liberté de manger du bon sans pour cela y laisser un bras! Et que manger une simple pomme ne devienne pas un geste irresponsable.

Demain je vous parlerai des peintures murales qui polluent, des vêtements "made in China", des crèmes de jour, les détergents ménagers… Nannnnn j'rigole 😉

Demain "smile attitude" mais si vous avez changé vos habitudes alimentaires, alors n'hésitez pas à partager votre expérience !

 

A++

L.