Sea you soon : 5 gestes écolos à la plage

Je ne sais pas vous, mais avec toutes ces photos, toutes ces campagnes de sensibilisation qui circulent et nous alertent sur l’état de nos plages et de nos océans, je me dis que mes gestes écologiques de tous les jours ne peuvent pas s’arrêter quand je ferme ma porte à double tour pour prendre la route du soleil.

Une fois sur la plage, le seul combat que j’ai envie de mener est de trouver le meilleur spot pour poser mon parasol sur le sable sec, à distance raisonnable et stratégique du sable mouillé pour les châteaux à bâtir, et à une distance tout aussi raisonnables et correcte de mes voisins. Et surtout pas à avoir à choisir l’endroit en fonction du taux de déchets jonchant le sol, et fraîchement rabattus par la marrée du jour.

Aller passer quelques jours à la mer (mer du Nord, Côté belge dans mon cas), c’est l’occasion de mettre ses convictions à l’épreuve, voire mieux : d’agir concrètement !

Tu t’apprêtes à faire ton break annuel bien mérité ? Alors voici mes 5 gestes méga simples pour prendre soin de nos belles plages !

Geste 1 : c’est la gourde à la plage

Ahouhétchatchatcha !

Ai-je vraiment besoin d’expliquer pourquoi ? D’abord, parce que les bouteilles d’eau en plastique, on le sait : ce n’est pas fantastique. C’est d’ailleurs l’une des causes majeures de la pollution de nos océans. Alors, on opte pour une gourde 100% inox ou en verre ! Il en existe à tous les prix, mais dites-vous que lorsque vous l’acheterez… il y a de fortes chances pour que vous finissiez votre vie ensemble !

Et si vous trouvez que votre eau du robinet à un drôle de goût, glissez un petit morceau de charbon filtrant dans votre carafe. Action prouvée pendant 6 mois !

Petite victoire : On a ENFIN dit bye-bye à l’eau en bouteille. Un grosse épine dans mon pied vert, croyez-le bien !

Geste 2 : une crème solaire DIY et bio

Il y a deux ans, j’ai rencontré Séverine du blog www.myhopegreen.blogspot.be pour qu’elle m’apprenne à faire une crème solaire « maison ». Le tuto fait 14 minutes mais à la fin, croyez-moi, vous aurez une crème protectrice et efficace pour tout l’été (mais un été seulement, car elle ne se conserve pas plus de quelques mois).

Geste 3 : des encas zéro déchet

Le plus simple pour ne pas risquer de faire des déchets, c’est de ne pas en apporter sur la plage (#lapalissade). Et ce n’est pas si compliqué ! Des fruits, frais ou secs, des petits biscuits sablés maison, un marbré fraîchement sorti du four… emballés dans un torchon, un beewrap ou mis dans un bocal ! Si vous n’avez pas le temps : une baguette fraîche et de la confiture peuvent aussi faire l’affaire ! De quoi rassasier les petits estomacs affamés par les vagues, par les chasses aux couteaux, par la vente des fleurs en crépon (il faut aller sur la côte belge pour comprendre ces références), ou la vie de château.

vous ai-je parlé de notre défi « famille » 6 mois de collations « maison » ?

Geste 4 : Pas de trace

Je sais que chacun d’entre vous/nous fait tout ce qu’il peut pour ne pas aggraver la situation. Mais après un coup de vent, à force de bouger les serviette pour les débarrasser du sable, un opercule, un mégot, une capsule peut s’envole ou subrepticement disparaître dans le sable et ne réapparaître que 10 ans plus tard.

Alors, en partant, on ne vérifie pas : on « double check » !!

Geste 5 : ramasser quelques déchets

Enfin, le geste qui comptera le plus, c’est celui du ramassage des déchets de plage. Non, on ne peut plus ignorer cette pollution sans rien faire ! Pour cela, prenez un seau et une pelle de vos enfants, un sac poubelle apporté pour l’occasion ou un vieux tote bag.

Un pas après l’autre, ramassez ce que vous pouvez. Chaque mégot, chaque emballage de Pépito, chaque canette sont autant de victoires pour une plage plus belle. Certes, à la prochaine marée, d’autres réapparaîtront mais ceux-là seront neutralisés.

Et le plus beau, c’est que ça ne laissera personne insensible ! Si cela ne donne pas envie à votre voisin d’en faire autant, vos enfants, eux, ne prendront plus jamais la plage pour une poubelle.

J’ai envie de finir par ce tube de l’été, signé CASSIUS et le regretté Philippe Zdar : Don’t let me be !

Je vous souhaite un bel été ! ✨🏄‍♀️ À très vite pour un nouveau billet sur mes podcasts du moment !

#LOVEsurVOUS

18 réflexions sur “Sea you soon : 5 gestes écolos à la plage

  1. Le petit monde de NatieAK dit :

    Hello
    ça fait des années qu’on a des gourdes puisqu’on avait investie dedans pour les randonnées.
    C’est pratique et réutilisable, y a pas mieux. Par contre les solaires maison, je suis septique. Je fais des allergies au soleil donc j’ai impérativement besoin d’une protection max , ce que n’est pas possible avec le DIY maison où le filtre est plus aléatoire.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    • blogdonotracuspote dit :

      Tu as raison la concentration en Zinc de la préparation solaire est sûrement moins précise. Dans le cas des allergies ou des bébés, mieux vaut assurer avec des produits qui ne laissent place à aucun doute. Mais pour ma peau (et celle de ma famille) qui résiste bien au soleil, on fait de l’indice entre 30 et 50 et pas un coup de soleil ! Merci d’être passée par ici ! Bisous

      J'aime

  2. Laura dit :

    Hello,

    J’applique déjà toutes ces précautions au quotidien et pour les vacances, c’est pareil !
    Ici je suis fan des bouteilles Qwetch, elles sont tellement belles !
    Par contre, la crème solaire maison, je ne suis pas fan, c’est un produit sensible et comme je suis allergique au soleil, je ne prends aucun risque. Ici, c’est crème solaire bio, sans nano et surtout avec filtres minéraux.

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    Aimé par 1 personne

  3. Renée dit :

    Voilà un article que pas mal de gens devrait lire surtout ceux qui laisse derrière eux que ce soit plage ou montagne car elle aussi n’est pas épargnée! nous appliquons cela sauf le ramassage des autres mais cela me donne l’occasion d’y penser pour l’année prochaine et la crème solaire….encore des efforts a faire donc! Amitiés

    Aimé par 1 personne

  4. The City and Beauty dit :

    Coucou bah moi je dirais que tout commence par l’éducation et surtout ne serait-ce de ne rien jeter !! Maintenant c’est un grain de sable dans l’ocean quand on sait que les usines polluent, les avions et chez nous l’histoire des bouts rouges à Gardanne.Tout est une question de fric !!

    Aimé par 1 personne

    • blogdonotracuspote dit :

      Education… c’est tout à fait cela !! On ne sauvera pas la planète avec ces petits gestes mais ils permettent, surtout si on fait du ramassage, d’avoir une vraie action visible. Après, effectivement, y’a ceux qui polluent en masse, y’a l’urgence écologique absolument pas prise en main par les politiques… mais si on doit attendre que les gros n’aient plus le choix pour agir, même un peu… alors c’est cuit ! Nos enfants se baigneront dans des décharges ! Bises !!

      J'aime

  5. mamanpipelette dit :

    Coucou, c’est vraiment important et c’est d’autant plus important de le souligner car trop peu de gens le font… je suis fière de mes enfants, parce que 6 et 8 ans ils ont déjà ce respect là il ramasse également et n’hésite pas à le dire aux autres aussi !!

    Aimé par 1 personne

Répondre à olivebananeetpasteque Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s