Du français dans le texte

Copy of Post blog #2-14.pngHier, Jérôme Colin me laissait entrer sans frapper dans son émission de radio, tout en me permettant de rester confortablement assise dans ma voiture. France Brel, fille de son célébrissime père, faisait la promotion de deux ouvrages majeurs récemment publiés Jacques Brel – Chanteur et Jacques Brel – Auteur. Elle s’amusait à nous raconter le processus créatif de son père, quand il façonnait ses vers dans son français si particulier, hérité d’un français-flamand. Et Jacques, quand il avait passé sa journée à faire rouler les rimes sous la langue, il avait mal aux mollets. Oui, aux mollets ! L’auteur avait hérité par ses origines flamandes de ce goût de l’effort dans le travail. Alors pour travailler le mot, le mot en mouvement, le mot à chanter sur scène, il écrivait debout. Le mot devait en quelque sorte pouvoir coller à son corps. Je trouve ça tout simplement fascinant. Je crois que si je pouvais avoir une autre vie, j’aimerais écrire des textes de chansons. Et ne me dites pas : « vas-y, Laura ! Lance-toi ! » car je vous répondrais que j’ai déjà une liste de métiers longue comme le bras à explorer… pour une seule vie.

Le mot chanté. En français. Le français dans le texte. Voilà un sujet qui me fascine. Qu’est-ce que j’aime quand je tombe en amour pour une chanson que je comprends au-délà des mots. Quand tout résonne de concert : paroles et mélodie. Quand l’harmonie est totale. Ça fait alors des BOUM, des BAM, des WIZZZZ.. jusque dans mes mollets !

C’est de chansons en français dont nous allons parler aujourd’hui, ne vous en déplaise. Voici mes derniers coups de coeur, repérés dans les scènes émergente et installée. Pas rare que je traite de ce sujet, vous le savez. J’ai d’ailleurs ma « partie #2 » des « 10 talents belges à suivre en 2018 » à finir (j’ai tout en tête, #YaPluKa).

12 titres en français à écouter d’urgence

Clara Luciani La grenade

Paul Roman Jalouse

Minuit Caféine

Billie Bird La nuit

Sandor Bar de nuit

Fishbach Mortel

Disiz Splash

Pierre Lapointe Nos joies répétitives

Ben Mazué La résiliation

Daphné La mélodie à personne

Feu! Chatterton Ivresse

Sophie Hunger Le vent nous portera

Parce que ce monument doit continuer d’être diffusé, même s’il doit être porté par une autre voix, un autre visage.

 

… et dédicace à ma chère et tendre petite poupée de 5 ans « édemiiii » qui raffole de cette chanson et de toutes celles de Zazie et de Camille…

Klô Pelgag Comme des rames

Et toi ? Tu as aimé lesquelles ?

Belle semaine les ami.e.s,

laura-cuspote

 

 

 

Publicités

10 réflexions sur “Du français dans le texte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s