Une chanson douce

Copy of Post blog #2-13.png

Je me souviendrai toujours de nos premières semaines en Belgique. Nous arrivions de Finlande. Tu n’avais que 18 mois. Tu étais cette petite chose déjà si grande. Nous pensions avoir eu froid au Pôle Nord. Erreur. Nous n’étions plus habitués aux intérieurs mal isolés des hivers humides.

Nous t’avons pensé trop petit pour ressentir le choc de la séparation d’avec ta terre natale; c’est la nuit que tu nous faisais ressentir tes émotions intérieures, pendant tes longues insomnies.

Je les veillais en restant assise sur cette chaise raide (j’ai attendu un bon mois avant de remonter un fauteuil). Je me souviens du froid qui passait entre les lattes du parquet. Je ne devais sous aucun prétexte lâcher ta petite main, sous peine que tu te réveilles.

Quand tu perdais le sommeil, je te prenais dans mes bras, je me calais sur ma balle de yoga (qui n’a jamais servi à autre chose) et je faisais des mouvements pour te bercer. Cela me permettait de tenir plus longtemps la position. Ces balancements ont, au fil des nuits, fait naître une chanson, qui s’est enrichie petit à petit. Vers tes 3 ans et avec l’arrivée de ta petite soeur, nous l’avons continuer ensemble.

Dis, maman apprends moi

Cette chanson a été inventée pour vous deux. Je vous la chante encore aujourd’hui, même si Miss D préfère nos autres classiques, assez atypiques j’en conviens : la chanson que chantait grand-mamie Nella à mamina et ses soeurs (chanson en italien que je chante en yaourt), Ederlezi (chanson de la BO du Temps de Gitans par Goran Bregović que je connais par coeur tellement j’ai usé la K7 à 15 ans… yaourt style évidemment) et la BO du dessin animé Babel chantée par Noa (yaourt, encore yaourt). Atypique je vous l’avais dit.

Quand tu es né Papou t’a écrit une si jolie chanson qui porte ton prénom. Celle-ci je la garde pour ces moments où tu as besoin d’être apaisé. Je l’adapte pour Miss D’, pour ne pas faire de jaloux, car il est malheureusement parti avant d’avoir eu la possibilité de finir les premières strophes de la sienne.

Et puis quelques fois je vous fredonne des Gaby Gaby Gaby Gaby L’ami L’ami L’ami des Tous Petits, Bibibibibibi phoOque, Nous les minipooooouces… Et quand j’en ai vraiment marre, que je vous ai servi tout le répertoire, bis inclus, je finis par Au clair de la lune avec quelques parties montées à la tierce et des maladroites tentatives de vocalises.

Cette chanson douce

Je ne sais pas pourquoi j’avais envie de partager cette chanson ici. Sûrement parce que le dernier article sur « Comment inventer un conte pour les petits » vous avait beaucoup plu.

rusticwedding-3.png

Ce que la légende ne raconte pas c’est qu’en principe on finit par un « Comment fait l’mamouth… il fait des grOOOs ???? »

Envie que je vous la fredonne ? Laissez-moi un petit mot et je vous préparerai un MP3 avec ma douce voix mélodieuse dedans ! #ExerciceDeStyle

Et chez vous ? Ca chante aussi chez vous le soir ?

#LOVEsurVOUS

Publicités

17 réflexions sur “Une chanson douce

  1. 1maman2filles dit :

    La Finlande ça doit être un beau pays, tu y a passé beaucoup de temps ?
    Ici, aussi j’ai inventé des petites chansons mais je ne m’en souviens plus à force lol
    car je les change selon les évènements 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s