Petit pas, pas Noël

1.png

Je me souviens encore de ce jour de grand stress. Je jouais ma place pour rentrer à L’IEP de Gestion de Lyon. J’avais 20 ans et un DEUG de je-ne-sais-plus-bien-trop-quoi en poche (ah, si, A.E.S). J’avais réussi l’écrit, mais depuis toujours m’exprimer devant un auditoire me terrifiait. Un reste de mes examens de hautbois au Conservatoire, quand j’étais enfant, où je me mettais à saigner du nez 2 minutes avant de me présenter sur scène (et jouer du biniou la narine bouchée d’un coton… c’est THE grande classe). Bref… j’en étais là de ma vie, à tenter de gérer mon stress quand on m’a appelée…

Joyeux Noël, Félix !

«Tirez un papier s’il vous plaît, Mademoiselle.

-…

– Lisez le sujet, s’il vous plaît !

– « Doit-on faire croire aux enfants au Père Noël ? »

– Bien, vous avez 20 minutes pour préparer.

– D’accord, merci. »

Me voilà, griffonnant mes idées sur mes pages de brouillon, structurant les arguments « thèse/antithèse/synthèse ». Les minutes filaient. 18… 19… Top.

– C’est à vous, Mademoiselle.

– Déjà  ! Ah… oui… j’arrive, alors.

– Nous vous écoutons.

S’en est suivie une tirade philosophique sur : LE MENSONGE, argumentée de bribes de théories tirées de Psychanalyse des Contes de Fées de Bruno Bettelheim que j’avais lu en Terminale. Je vous le confie… j’n’étais pas trop mécontente. Certes j’ai senti pendant ces 10 longues minutes qu’a duré ce supplice le rouge me brûler les joues, les sueurs froides ponctuer chaque phrase qui ne voulait pas sortir, mais globalement ce ne fut pas ma «pire» prestation orale.

C’est au tour de mes juges de me poser des questions. L’un prend la parole et ne dit ces mots :

– Sinon économiquement parlant ? Noël ? Vous ne voyez pas un enjeu ? Parce que vous allez faire de l’économie, de la gestion et du Droit, il ne faut pas l’oublier ! »

Premier GRAND moment de solitude.

(NDLR j’ai finalement été prise donc je me dis que ces 4 adultes en costume devaient être au fond d’eux en mal de contes de fées…).

shutterstock_507658204.jpg

Petit pas pas Noël

Le second moment de solitude s’est déroulé il y a 3 semaines, quand mon grand poussin, enroulé dans sa couette, me demande de revenir lui faire un bisou. Là, il me glisse :

« Tu sais je sais qu’il n’existe pas le Père Noël… Hein, c’est vrai ?!

– Ah bon ? Qui t’a dit ça ?

– Mais les copains, à l’école ! Mais allez, je sais de toute façon, hein ?

– Tu crois qu’il n’existe pas, alors ? C’est triste ça…

– Oui. Parce qu’il ne pourrait pas faire le tour de toutes les maisons en plus… et les rennes, ça ne vole pas…

– Ah. Bon tu dois avoir raison alors.

– … (hésitations) … (silence trop long) … (il se décide) Quoi !!!!! C’est vrai alors ??? (pleurs)

– (moi en pa.ni.que) Non, mais moi j’y crois toujours à la légende du Père Noël !

– (lui en sanglots, sa mini-soeur dans le lit du dessous à l’affût). Mais c’est vraiment nul de faire croire aux enfants des mensonges ! Nul ! Vous êtes NULS les adultes ! Nul ! (grosses larmes et coeur de mère en bouilli)

– Tu as raison, Je suis d’accord c’est NUL ! Mais c’est si beau la magie de Noël, ça met tellement d’étoiles dans les yeux des enfants.

– Non, c’est pas vrai, c’est NUL (rage)

– Chéri, je comprends ta colère, mais essaie de te calmer et de ne pas trop crier, car ta petite soeur, elle, n’est pas au courant. Maintenant tu détiens le SECRET de Noël et tu dois le garder précieusement.

– Mais c’est QUI le premier homme qui a commencé à mentir ??? #SalauddeCocaCola

– Je ne sais pas, mais nous, les grands, on trouve toujours ça beau Noël, parce que c’est un moment où l’on se rassemble, on partage du temps ensemble…

– Et des cadeaux ?

– Oui aussi des cadeaux ! Tu le sais déjà que les adultes se font des cadeaux entre eux…

– Oui. Mais pas aux enfants !!!! (re-pleurs et c’est forcément dans ces cas-là que tu es seule avec eux)

– Bon… on en reparle demain ? On fait un gros câlin ?

– NON. Et de toute façon JE DIRAI TOUT À SAINT-NICOLAS

– … (petits corbeaux de manga jap’ au-dessus de ma tête)

Quel cauchemar ! Après je le savais : il ne regarde QUE des dessins animés sur Noël toute l’année et il est né en Finlande. Ca fat un dossier TRèS épais pour un petit de 7 ans et demi. #PauvrePetitChou

shutterstock_507392164.jpg

No Hell

Et puis il y a tous ceux qui seront sur les routes de la honte, les routes de la peur, les routes de la misère, les routes de la guerre, les routes de la solitude, les routes du froid, les routes de la faim, les routes de la maladie, les routes du deuil…

Bref, pour tous ceux-là j’ai une énorme pensée, car quand sonneront les douze coups, ce ne sont pas des cadeaux qu’ils recevront, mais un lot de drame en plus.

Non, Noël je ne le trouve pas très JOYEUX cette année.

2016 2018 (comme quoi, rien ne change) fut une belle année de merde.

Mais pour autant, gardons le sourire et la joie dans nos coeurs pour EUX. Fêtons-le bien pour EUX et pour NOUS.

Partageons des moments avec ceux que nous donnent du bonheur.

Et buvons des bulles d’espoir ! Parce que bordel. (oui)

Je vous souhaite de passer de MAGNIFIQUES fêtes !

Je vous laisse avec mon chant de Noël préféré par Annie Lennox – God Rest Ye Merry Gentlemen

[YouTube https://www.youtube.com/watch?v=ZlsJD8RlhbI%5D

Et puis ça aussi… parce que… rebordel… faut rire, hein ! #JouetsJeanMichel

[YouTube https://www.youtube.com/watch?v=tGnok9MWvmA%5D

#LOVEsurVOUS (au carré)

13 réflexions sur “Petit pas, pas Noël

      • chouquettesandcoblog dit :

        Mes chouquettes ont bientot 4 ans…et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles sont malines! ^^ Et donc elles posent beaucoup de questions…et pour le père noël il n’y a rien de rationnel et ça ça ne leur plait pas… Elles ne nous ont pas encore dire qu’elles n’y croyaient pas. Donc à voir!

        Aimé par 1 personne

      • donotracuspote dit :

        Alors tu as raison… il faut préparer le terrain dare dare… histoire que tu puisses rebondir le JOUR J. Il y a sûrement des mots à placer comme « la légende » du Père Noel, cette légende que les parents adorent raconter aux enfants jusqu’à lui donner vie pour rendre la période plus magique… On avait dit vers 4 ans que « les parents se faisaient des cadeaux entre eux, pour donner moins de travail au Père Noel… », histoire d’amorce un peu le processus. Pour ma part, je n’étais PAS du tout préparer. Grosse claque ! ;D Allez, que la magie de Noel reste le plus longtemps possible dans leurs yeux !

        J'aime

  1. 1maman2filles dit :

    Le Père-Noël, mes filles y croient encore et voir la magie dans leurs yeux me donnent envie de continuer mais le jour J où elles me poseront la question …
    Je pense que je parlerais de la magie de ces moments ensemble, …

    J'aime

Répondre à donotracuspote Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s