Smile : le pouvoir du sourire

2.jpg

Combien de fois sourions-nous par jour ? Difficile à dire tellement cela dépend des personnalités et des moments. A qui sourions-nous ? Un amoureux qui nous regarde comme si c’était la première fois, une copine qui partage une anecdote cocasse, nos enfants et leurs petits mots délicieusement inventés. Sourire, ça ne s’apprend pas. Sourire (le vrai, pas celui en plastique), c’est spontané. Sourire, ça s’oublie aussi. Réflexion du jour sur une mécanique un peu rouillée (avec des trucs très très drôles à la fin #Teaser).Depuis que l’on est devenus ces adultes-là, notre propension à la risette a fortement chuté, vous ne trouvez pas ? On se marre toujours un peu, mais pas comme avant. On a enseveli cette capacité sous le poids de notre quotidien, de nos responsabilités, de nos doutes… Heureusement, il y a toujours les copains pour ça. C’est ce qui rend l’amitié encore plus précieuse. Sans eux, sans nos proches, notre famille, nous ne serions que des bouches tristes, clowns d’une vie sans étincelle. #Zavata #CaVaPas

 >>> NLDR : T’inquiète (paupiette), tu vas te marrer ensuite, j’utilise juste une entrée en matière un peu sinistre pour créer une montée en puissance #TrucDeBlogueuse

Je voulais partager avec toi (vous), 3 situations expérimentées il y a peu, et qui m’ont donné l’idée de ce billet.

Le sourire qui désamorce

Il y a peu, donc, je me suis retrouvée à un cocktail avec pour seule compagnie ma flûte de champagne. Pas que ce tête à tête ne me déplaise en général (j’ai en plus lu cette semaine dans un article dit « de fond » que le champ’ fairait fondre la cellulite… si dans 3 mois c’est l’heure du maillot, compter sur moi pour d’ici là être devenue alcoolique). Personne de connue, donc. Une foule compacte. Malaise. Mes yeux qui passent de ma coupe à mes chaussures, puis de mes chaussures à cette même coupe… bizarrement moins remplie…

Je suis le profil TYPE de la fille qui dans ce genre de situation prend la poudre d’escampette. Le bien-être est mon moteur, mon diapason pour lire (et fuir) les situations. Là, il était clairement en mode « alerte orange »… Comme on venait me chercher,  il fallait que je donne le change encore une bonne heure. Je me suis mise dans un coin, et j’ai regardé. Je les ai observés ces taciturnes qui offrent à qui mieux-mieux du masque et de l’assurance . Je les ai observés et je les ai enviés… Longtemps… jusqu’à ce que mon verre soit vide. J’ai quitté mon coin pour le petit… coin… Dans la cohue de la file des toilettes, cette fille m’a un peu bousculée. Alors je l’ai regardée… et je lui ai sourie.  Un bon sourire, pas à demi. Un sourire joyeux, genre… « Wouhoooo ! Doucement Joly Jumper… Tout Doux ! Héhéhéhéé ! ». Elle s’est excusée, mais voyant que je souriais et que je n’étais pas fâchée, elle a enchaîné en me disant qu’elle trouvait mon manteau « très sympa » (ce qui est extrêmement vrai au demeurant). Nous avons parlé toute la soirée, pas que de manteau. Nous avons même rejoint la foule, jusqu’à nous immerger dedans. Grâce à un sourire.

Le sourire comme baromètre

Dans la vie, je me considère comme une « souriante sociale ». Je suis joyeuse, enjouée, déconneuse. Je raconte de bêtises, je cherche à faire rire aussi… Chez moi, je ris moins… Toujours en train de courir, de râler contre moi et les autres pour des broutilles. J’en ai pris conscience, je m’en rends compte, je n’ai pas encore toutes les clés pour désamorcer ce processus… Mais je fais des efforts. Le premier est de demander à Lil’G quand je vais le chercher « s’il s’est bien marré aujourd’hui ! ». Parce que je finalement, qu’est-ce que c’est « passer une bonne journée » quand on ne s’est pas marré !? La question que je lui pose étant plus précise, j’obtiens plus souvent des réponses. Des « oui », des « non » , des « bof », des « vachement, parce que la maîtresse elle a dit « Oh Clémence t’es dans la lune ? OhhOhhhhh ici la luuuuuuuune !!!! Ahahahah !». #Sic

Le thérapie par le sourire

Alors, j’ai voulu tenter un truc complètement foufou, un truc de gue-din ! Je me suis mise à sourire à TOUTES les personnes que je croisais. Une expérience de 2 longues heures réalisée sans trucage ni filet incluant un balade au Parc de Woluwe et un trajet en voiture jusqu’aux écoles. 23 sourires au total. #OsZygamatiqueEnFeu

Premier contast : les interprétations d’un sourire dépendent des lieux. Dans les sous-bois du parc ou à un feu rouge, le sourire n’exprime pas la même chose.

Second constat : elles dépendent aussi des gens et des situations vécues.

  • le sourire de politesse, social : 85% des situations. #Bonjour
  • Le sourire complice, qui rassemble : 3% des cas, quand je me suis prise les pieds dans une branche, me cassant à moitié la margoulette. Sourire mi-moquette mi-compatissant d’une promeneuse, qui voyant que je me relevais illico à continuer son chemin. #GenreCaAuraitPuMarriverAussi
  • Le sourire défensif, qui préserve : 3% des cas, quand un propriétaire de rodvailer laisse la laisse un peu trop lâche… donnant la possibilité à la bête de s’approcher un petit peu trop près de moi à mon goût #Trouille
  • Le sourire séducteur, qui désarme : 3% des cas… oups… oui bon… c’était pour les statistiques… C’est pas moi qui est fait le sourire, d’abord ! #JeMeLaRaconte
  • Le sourire gêné, qui excuse : 3% quand j’arrive à l’école, suite à ma promenade, trop tard aux yeux de Lil’G qui est flagada #ScientifiqueMaisPasQue
  • Le sourire malicieux, qui donne de la confiance : 3% encore, quand les petits copains de Lil’G n’arrive pas à faire ses lacets… On se pose, on refait l’histoire de l’arbre, les boucles, je dédramatise… bingo il y arrive ! Combo « clin d’oeil + sourire ». #RoiDuMonde

Allez, pour vous mettre les zygomatiques en folie et bien débuter ce pré-WE (c’est pas comme ça que l’on appelle le vendedi ?). Petits florilèges de mes web-programmes préférés du moment :

Sia dans Carpool du Late Late Show

Manu Payet dans Les Recettes Pompettes

Un épisode du Meufisme auquel je repense à chaque fois que je me fais un trait d’eye-liner…

#SMILE c’est vendredi

#SMILE on a qu’une vie

#LOVEsurTOI

Publicités

12 réflexions sur “Smile : le pouvoir du sourire

  1. Sweet Judas dit :

    Ahah, j’ai tellement ri en regardant cet épisode des Recettes Pompettes… Manu Payet est vraiment né avec la tronche pour faire rire. En ce qui me concerne, il a même pas vraiment besoin de parler, juste ses mouvements de sourcils déclenchent la puissance du LOL chez moi. Il a la parfaite tête du bon copain à qui il arrive toujours des trucs incroyablement chiants mais terriblement drôles à entendre quand il vient te les raconter ^^

    Je suis d’accord pour le sourire qui désamorce… Déjà testé sur une meuf’ bien vénère, après que j’ai calé au feu rouge. Un grand sourire avec des mains tendues vers le ciel en mode « Ah bah ouais, ce sont des choses qui arrivent hein » et POUF! Le miracle du smile 😀

    Aimé par 1 personne

    • donotracuspote dit :

      Faut que tu vois celui avec Berne alors. Il est tellement à contre-emploi, qu’il est marrant ! Franchement, je ferais bien des recettes pompettes tous les vendredis soir avec mes potes… Ah ben attends… c’est déjà un peu le cas (quand on trouve des babysitters) ! Truc de dingos… On avait inventé un concept AVANT la télé ! héhéhéhé ! Ahhhh je voulais te dire que j’avais vainement tenté le truc de google metrics matrix truc bazar pour aller chercher les requêtes google improbables… j’ai bloqué à l’étape 2… Pas trouvé où importer le fichier sur WP… #NulleJeTeDis … Si tu as 30 sec… J’ai bien envie d’aller me marrer ! #MerciDetrePasséeParMal ;D

      Aimé par 1 personne

      • Sweet Judas dit :

        Ahah, j’ai vu celui avec Berne, il est génial… La taille de son sourire qui s’élargit de plus en plus, au fur et à mesure des shots, c’est juste priceless 😀

        P.S. : Concernant Google Webmaster Tools, il me semble qu’il y a la possibilité de passer par une clé de vérification plutôt qu’une balise HTML (de toute façon, on a pas accès au code du blog, merci WordPress, donc la balise est compromise)(je vais regarder ça cette aprèm’ 😉 )

        Aimé par 1 personne

      • Sweet Judas dit :

        Trouvé ! 😉
        C’est là, en fait, il faut copier le bout en gras de la balise META dans cette case :

        Et théoriquement, tu retournes valider le tout sur Webmaster Tools et il devrait démarrer sa p’tite analyse pour faire remonter les requêtes d’ici quelques semaines/mois 🙂
        Sinon, tu peux trouver de l’aide sur Yes We Blog (par là-bas, notamment : http://yesweblog.fr/?s=google+webmaster+tools )(bon, ne lis pas les trucs sur Google Analytics, on en est privé sur WordPress.com).

        J’espère que ça t’aidera 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. donotracuspote dit :

    Héhéhéhé ! On a envie d’y croire, non ? Je crois que je vais prochainement creuser le sujet… parce que même s’il existe une once de vérité, je veux bien en faire un mantra ! Merci d’être passée par ici, Léa-Marie ! 😀

    J'aime

  3. La Siphonnée dit :

    6 jours… Il m’aura fallu 6 jours pour lire cet article sauvegardé… Tellement prise dans la course effrénée du quotidien que s’il n’y avait pas eu un mega festoche ce week-end et ton article ce soir, je n’aurai pas ri pendant près de deux semaines… Alors tu sais quoi ? Je vais le garder pas loin ton billet, comme ça je pourrais rire sur commande ! 😃 Merci à toi Laura, encore une fois !

    Aimé par 1 personne

    • donotracuspote dit :

      Il avait l’air bien chouette ce festoch’ ! A te suivre via FB…ça m’a donné envie d’y retourner, de plonger dans la musique live, comme quand j’avais… j’avais… Bref. En plus je n’ai aucune excuse il y en a 1000 en Belgique, tous avec un super prog : y’a plus qu’à ! ;D Merci d’être venue me lire et contente si tu as souri !! 😀

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s