TGIF #2 : The Big Short

2.jpg

C’est d’abord l’histoire de 3 potes qui avaient décidé d’aller voir Demain de Mélanie Laurent et de Cyril Dion, histoire de se faire une belle idée de ce que l’Homme a de plus constructif et de plus sain à proposer pour la planète à une échelle locale. Certes tous n’étaient pas fans de « Mél’ » qui en fait souvent des caisses. Mais portés par l’envie de découvrir les élans solidaires qui nous entourent mais que l’on a souvent du mal à voir : ils étaient motivés.

Après quelques galères de babysitter, d’organisation, d’embouteillages, ils se retrouvent en nage à 18h30 devant le Cinéma Vendôme de Bruxelles, qui jouait notre futur solidaire à guichet fermé. #Damned

Du coup, la décision radicale est prise : pas de bond vers un plus vert futur avec Demain, mais retour dans le passé avec The Big Short ! On troquait Mèl’ Laurent en bottes Aigle pour une brochettes de costumes 3 pièces.

  • Christian Bale, celui qui va piquer l’Oscar à Léo tellement il est exceptionnelle d’intensité
  • Steve Carell, parfait dans son rôle de banquier cynique
  • Brad Pitt, ancien trader qui vit désormais reculé du monde et cultive son potager
  • Ryan Gosling, en outsider de la finance, prêt à tout pour convaincre et dépasser ses maîtres

The-Big-Short-Image-de-Une-1.jpg

Adam McKay est parvenu à réunir un casting de renom. Le réalisateur américain a choisi d’adapter sur grand écran le livre best-seller « Le Casse du siècle » de Michael Lewis. Sorti en 2010, l’ouvrage décrit les prémices de la crise financière mondiale de 2008. Brad Pitt, Ryan Gosling, Steve Carell et Christian Bale incarnent quatre investisseurs qui ont contribué à la formation de la bulle immobilière dans les années 2000 qui a conduit à des pertes d’argent pharaoniques.

The pitch () :

Comment transformer quelques millions que vous n’avez même pas en un milliard de dollars ? Demandez aux banques et faites-vous certifier par Standard & Poor et le tour est joué ! Voilà finalement comment Wall Street a soufflé la plus grande bulle de savon financière de tous les temps : Les subprimes !

 Critique reprise et adaptée de NPA

« Comme toujours, ce sont les pauvres et les immigrés qui trinqueront » prophétise en conclusion du crash le banquier « vertueux » et écoeuré Mark Baum (Steve Carrel, magistral dans le film). Immédiatement une voix off le reprend et annonce « mais non Mark se trompe, les banquiers iront en prison et le capitalisme sera assaini » tandis qu’une deuxième voix off l’interrompt pour mieux déclarer qu’aucun financier (sauf un inconnu en Suisse) n’est allé en prison et, qu’en 2015, un nouveau produit toxique est proposé par la finance avec le triple A des agences de notation. Un monde formidable…

Ce film qui dresse un visage sans complaisance de cette page de l’Histoire qui aura mis 2 millions d’américains à la rue. Pourtant on rit, non parce que Steve Carell fait le pitre, ni parce que Mr Pitt fait du jardinage. On rit car Adam McKay a choisi la comédie dramatique pour mettre en scène cette histoire… vraie.

Pourtant il filme la finance sans tomber dans aucune facilité (pas de coke, pas de champagne et pas de sexe) et n’être jamais ennuyeux. Les personnages sont complexes. Les « casseurs » sont tellement dégoutés par le (leur) système qu’ils hésiteront parfois à aller jusqu’au bout tant le cataclysme qui s’annonce paraît impitoyable #EthiqueMonAmour. L’un d’eux utilisera d’ailleurs les gains retirés dans le « casse » pour investir massivement dans l’agriculture biologique et l’eau.

Brulot anti-libéral où banques et agences de notation sont écharpées sous un gros son de heavy metal (Led Zep, Nirvana), le film prend des allures de comédie hollywoodienne avec quelques unes des plus grandes stars du moment pour immédiatement mieux plonger dans la tragédie.

Du coup… J’ai trouvé le dernier « Bloqué » de Canal+ parfait pour illustrer le grand écart de la soirée.

Conclusion de tout ça : On a adoré « The Big Short », mais demain, on va voir DEMAIN

Bon ‘dredi les flamingos 😀

Laura

Publicités

3 réflexions sur “TGIF #2 : The Big Short

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s