Le rêve de Gaspard

MOOC Ecole des Gobelins

Le MOOC de l’Ecole des Gobelins, encore et toujours ! Je vais en bouffer pendant 4 semaines, donc possible que vous aussi vous en fassiez une petite indigestion avant les fêtes. Je préfère vous prévenir. 🙂

Fin du premier cycle (1 sur 4) la semaine dernière avec l’apprentissage des règles de base et des notions fondamentales sur : le plan, la valeur de plan (les différents cadrages : du plan large au gros plan en passant pas le plan taille, américain, italien…), la règle des 30°, des 180°, la construction d’un storyboard, la narration… En guise d’examen nous avons dû réaliser un film de 15 secondes à imaginer, filmer, monter, le tout avec notre smartphone (dans mon cas un Iphone 5).

J’avais imaginé tourner dans le métro une scène de retard. C’était sans compter sur #BrusselsLockDown (Bruxelles en état de siège au niveau 4 de la menace terroriste). Il a donc fallu improviser…

Vous vous souvenez que je vous avais demandé votre aide pour construire le storyboard ? Je tenais chaleureusement  à vous remercier d’avoir pris le temps de me glisser vos idées, car cela m’a vraiment servi. L’idée la plus récurrente était celle de ce rêve de retard, une veille d’examen. Je l’ai imaginée, avec Gaspard en acteur principal. Pas simple de lui expliquer le pourquoi de ce film :

— Moi :  « En fait… Umhhh… C’est pour l’école de maman, je dois rendre un devoir… (#flou)

— G : Ah boOOOOnn ? Et elle est où ton école ? C’est ton école de néerlandais ? (#letudiante4ever)

— Moi : Nan, c’est une autre. Celle-là est à Paris ? Euh… Non, dans mon ordi ? Enfin… Un peu les 2 ? (#re-pasclair)

— G :                                     city hunter corbeau 

Après d’âpres négociations, on convient que 30 minutes à tournage correspondraient à 30 minutes de tirs au but au parc « mais même s’il pleut, hein !!… Et même s’il neige, hein !!… Et même si les méchants de Bruxelles attaquent, hein !!! ». « OUiiiiiIIIIIiiii j’ai dit OUiiiiiIIIIIiiii ». (#futuravocat)

1 – Le pitch : un petit garçon est endormi paisiblement. Soudain on rentre dans son rêve : c’est le matin, il est adulte et se réveille en sursaut, en retard pour aller travailler. Il s’habille, dévale les escaliers 4 à 4. Il sort. C’est la nuit. Il rêve.

2  – Le dispositif de tournage : 

Capture d’écran 2015-11-23 à 23.14.34.png

Capture d’écran 2015-11-27 à 19.21.28.png3 – Le résultat

Tout est bien-sûr très perfectible, c’est vraiment mon tout premier « film » scénarisé : qualité de l’image (très sombre dans la maison ce WE-là), stabilité, (pas ce trépied), raccords… Mais nous avons pris beaucoup de plaisir à imaginer cette histoire. Gaspard a A-DO-RE se prêter au jeu !

4 – La note : 77/80 ! 31ème sur 812… Si, si ! IN-BE-LIE-VA-BLE ! Merci Gaspard ! C’est très généreusement noté j’en conviens… MAIS Gaspard mérite largement un oscar !

Nouveau film à rendre mercredi : une interview de 30 secondes avec 5 à 7 plans de coupe.

Encore des choses à vous montrer prochainement…

Je vous souhaite un excellent WE. Pour ma part je laisse homme et enfants pour une échappée de 24h entre copines. #HAPPY

Kiss les flamingos (et dites-moi ce que vous pensez de ce premier film !)

Laura

laura cuspote

Publicités

3 réflexions sur “Le rêve de Gaspard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s