Plus besoin d’attendre la retraite…

… ni la pension (selon de quel côté de la frontière on se place) !

  • Si vous avez la chance d’être dans une chouette boîte qui soigne ses employés,
  • Si vous avez fait le choix de changer de voie professionnelle,
  • Si vous avez déjà fréquenté de près ou de loin le Pôle Emploi ou Actiris,

…alors non, vous ne vous entendrez pas dire : « ouiiii, un jour », « plus taaard », « pas le temps », « après, quoi ! ».

Pour tous les autres, ce billet vous intéressera sûrement car nous allons ensemble ouvrir une brèche spatio-temporelle. Rien que ça. Nous allons ici parler de « COMMENT ARRIVER A INTEGRER UNE FORMATION QUAND ON A DEJA : une carrière, des mouflets, un mec, une copine, des potes, foot le mercredi soir et match le samedi, zumba, le petit dernier à emmener au judo,  resto en amoureux 1 fois par semaine ? » (je vous laisse choisir dans cette liste les éléments qui vous caractérisent le plus… si vous n’en trouvez aucun, vous pouvez me les suggérer en commentaire pour que je les rajoute… et pour que TOI aussi tu fasses partie de la bande, y’a pas de raison !).

la-science-des-revesLa Science des Rêves / Michel Gondry

J’ai passé un Master Gestion et E-Business en 2001. A cette époque, je récupérais mes notes de partiels sur un Minitel, les seuls oiseaux bleus qui gazouillaient s’appelaient des mésanges, on chattait sur Caramel (dédicace Alex!), le Nokia 3310 était une Ré-Vo-Lu-Tion tout comme le I-Mac tout rond et coloré, on surfait en 56K, on achetait que dans des magasins ou à la Redoute… et Mark Z. arrivait au lycée (et n’avait même pas commencé les algorithmes). A y réfléchir, j’ai fait mes classes sur un sujet qui était au balbutiement de son évolution…

Bien-sûr j’ai acquis mon expérience sur le tas, avançant au gré des développements technologiques. Ce secteur est tellement passionnant, chaque avancée nécessiterait de prendre le temps de potasser la théorie avant de l’appliquer in-extenso (le complexe de la coordinatrice de projet, probablement). Faudrait en somme tout savoir, tout connaître : Photoshop, Illustrator, Dreamweaver, HTML5, C++, Java, le montage vidéo, le SEO, le responsive, OnePage, le Social Media, le Re-marketing… j’en passe et des meilleurs…Le tout en 3 langues : OF COURSE !

Pour pallier à ces grandes petites frustrations, j’ai trouvé petites grandes solutions : les MOOCs. WhaAAaat ? (Quoi ? Encore un acronyme bizarre ?! Oui, je sais…mais vous me connaissez un peu mieux maintenant : les sons des mots m’amusent. Alors celui-ci, vous imaginez : Je me délecte ! Un mélange entre des Crocs et des moufles !). MOOCs  ou Massive Open Online Cours, ces cours disponibles sur le Net et dispensés par les plus prestigieuses universités du monde entier. Il consiste en la publication de cours ouverts et à leur diffusion à un très grand nombre d’étudiants, organisant des interactions entre ces élèves et les enseignants et entre les élèves eux-mêmes via des réseaux sociaux. Des formations interactives donc, et très souvent diplomantes. Pour cela comptez 6 à 8 semaines de cours et un examen final.

MOOC_2

Avant, se former depuis chez soi consistait à regarder des tutos sur Youtube (Respect éternel aux millions de Youtubeurs qui créent du contenu pédagogique « maison » sur ABSOLUMENT TOUT ! Je ne saurais lister toutes les choses que j’ai apprises grâce à eux). Dorénavant vous le ferez avec l’aide d’un professeur d’Harvard ou de Science Po. Si, si ! Parce que Youtube c’est bien pour résoudre un problème bien ciblé (monter des mailles, faire un détourage propre sur Photoshop, ne pas louper une béchamel), mais quand on souhaite s’attaquer à un nouveau sujet il est important d’acquérir, en plus du savoir, une méthode. Et c’est tout le contenu des MOOCs.

Une très grande diversité de  sujets est représentée : de la biochimie et passant par la création d’un site en HTML5 ou comment exceller dans l’art de la négociation commerciale.

Alors ? Bonne nouvelle, non ? Maintenant que l’on peut suivre à l’oeil des cours de toutes les universités depuis son salon et ce, à toute heure du jour ou de la nuit, on ne va tout de même pas se priver ! Je me suis déjà inscrite à 2 formations dont je vous parlerai prochainement (attendons qu’elles commencent…) !

…Bref, on est pas couchés !

Toutes les infos sur les MOOCs français sur le site du France Université Numérique ou du MOOC Francophone (perso, je préfère cette interface). L’inscription prend 2 secondes et ensuite… y’a plus qu’à choisir ! Valable aussi pour la Belgique car l’UVB en fait partie.

Je vous ai dit que c’était gratuit ?

Tenez-moi au courant si vous vous inscrivez à des cours !?

____B E L L E     J O U R N E E___

ps : Merci à Gabriella qui m’a fait remarqué que toutes les formations n’étaient pas gratuites (je suis naïve…). J’avoue que je me suis arrêtées aux 6 qui m’intéressaient et j’en ai tiré un peu vite des conclusions hâtives… Sorry…

Publicités

13 réflexions sur “Plus besoin d’attendre la retraite…

  1. Julie Lacour Chiaroni dit :

    Testé et approuvé ! L’an dernier le Design culinaire et Spice up your english m’avaient emballée ! Cette année je teste l’université de Bourgogne avec un cours sur le vin « Open wine university », le droit des contrats (ça peut toujours servir…) et je reprends l’anglais parce que ça m’avait bien plu et que ça ne peut pas me faire de mal !
    Bon après faut bosser un peu, mais ça ne fait pas de mal quand les employeurs ne font pas la queue devant chez toi pour t’embaucher !
    Par contre tu vois, à être en demande, on en vient à en vouloir plus, et ça ne m’aurait pas déplu de trouver des cours d’initiation à la couture ou à l’histoire de l’art… pour l’instant pas vu en tout cas !
    Et toi au fait, tu choisis quoi pour cette rentrée ?????
    Bises

    J'aime

    • donotracuspote dit :

      Merci beaucoup Julie de partager ton expérience ! Ca me motive encore plus !! Quel est le niveau de Spice Up your English ? J’ai pour le moment choisi : storytelling / montage vidéo sur smartphone / SEO => des MOOCs très orientés sur mon domaine. Mais je suis de ton avis, on aimerait pouvoir se former sur tout !!! Mais la couture à l’université… faudrait un partenariat avec l’Université de la Mode de Lyon ou EsMod ! 😉 Bisous

      J'aime

  2. Sweet Judas dit :

    Aaah, les MOOCs… Moi aussi, je dois bien avouer que je suis addict’ ! J’utilise principalement OpenClassrooms (anciennement « Le Site du Zéro »), qui ratisse suffisamment large pour que j’ai envie d’apprendre le HTML, le CSS, parler le Javascript et un tas d’autres trucs qui m’auraient paru atrocement barbares il y a encore une petite année… C’est chouette, j’adore apprendre (même si j’ai un gros problème d’organisation, ahah). D’ailleurs, c’est sur cette plateforme que je me suis initiée aux bases du référencement web (et depuis, ce sujet me passionne… J’aimerais tellement avoir le level supérieur en ingénierie informatique pour pouvoir faire toujours plus de trucs incompréhensibles pour les trois quarts de la planète)(mon PC, l’amour de ma vie).

    A part OpenClassrooms (gratuit en formule de base)(faut raquer pour obtenir les attestations de suivi et autres diplômes) et FUN (que tu as mentionné en début de post), j’utilise Elephorm (payant), Webikeo (des webinars, des p’tites conférences en ligne majoritairement à propos du webmarketing, référencement, e-commerce… etc) et depuis peu, IONISx (où je découvre le monde fascinant du storytelling).

    Je m’arrête plus, quoi 😀

    Aimé par 1 personne

    • donotracuspote dit :

      Je te rejoins complètement : ce monde est passionnant ! C’est marrant tu as cité pile les trucs que je voudrais apprendre : CSS, java, SEO et storytelling ! J’en ai déjà suivi un en storytelling… et j’avoue qu je n’étais pas super emballée (je ne me souviens plus de la plateforme). Je pourrais aussi passer mes soirée à ne faire que ça ! Je m’étais inscrite sur FUN à « chef de projet Agile » (pour tout connaître des nouvelles méthodes… Mais ils annonçaient 10h de travail par semaine… Et là INCASABLE pour le moment ! Récemment j’ai vu que Google lançait une plateforme de MOOC. Déjà testé ?

      Aimé par 1 personne

      • donotracuspote dit :

        OuiiiiIIIIIIII c’est ça ! Google pour les Pros !! J’ai juste « feuilleté » le bazar mais sans rentrer dans le processus d’apprentissage, rajoutant ça à la longue liste des trucs à faire entre 21h et minuit… Tu me conseilles la plateforme ?

        J'aime

      • Sweet Judas dit :

        Alors « conseiller la plateforme », je sais pas trop… C’est bien conçu, c’est certain, facile à prendre en main, à suivre, arrêter, reprendre les cours (ils y ont réfléchi, ça se voit).
        Après, difficile de dire si j’ai vraiment l’impression de découvrir des choses : c’est un peu comme si c’était des trucs que je connaissais déjà ou dont j’avais déjà entendu parler mais que j’aurais été incapable de formuler comme eux le font… Tu vois ce que je veux dire ? Pas totalement useless, mais pas non plus indispensable, en gros. Enfin, pour moi surtout 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s