Retour de France, épisode #1

Ouhhh que c'est dur de s'y remettre, même si jusque là
l'exercice habituellement quotidien était toujours fait  avec plaisir.
Mais délaisser la toile si longtemps fait que le moment du matin réservé à
raconter les tribulations de ma tribu s'est petit à petit fait aspirer par
d'autres taches, moins littéraires…
Mais qui dit un mois sans nouveau post, dit forcément des tonnes de trucs à
raconter !

"Ben, oui, Laura ! C'était comment la France ?" (je sais que certains
se posent la question.. si si… j'vous ai vu là-bas au fond).

La France ? Ahhh oui la France ! C'était comment d'ailleurs ?
Le qualificatif qui me vient en premier : "speed" mais S.U.P.E.R
!  L’occasion de vivre  avec mon petit garçon des moments de
complicité sans pareil et de voir et revoir ma famille et mes copains.

En fait, Je dis France, mais je devrais dire la Suisse, car c'est là-bas que
nous avons commencé nos pérégrinations. En chemin, un MPP au top, sans un pleur
plus fort que l'autre. Un constat cependant : Lil'G est susceptible sur son
âge. J'en veux pour preuve cet épisode dans l'avion. Nico avec son fils sur les
genoux discutait avec la dame assise à côté de lui :

Elle : "Il est vraiment
adooorable votre petit ! Il ne pleure jamais ?
Lui : Oui c'est vrai qu'il est calme
et gentil !
Elle : Mais il a quel âge ?
Lui : 4 mois et demi…
Elle : Nooooon ! Seulement ! Je lui
en donnais facilement deux de plus", lança-t'elle avec un grand sourire
adressé au petit sautillant sur les genoux de son père…
Pourtant c'est le moment que Gaspard a choisi pour faire trembler sa lèvre
inférieure et partir dans de grands sanglots qui voulaient sûrement dire 
: "Et ben noooooon, je suis encore tout petiiiiit d'abord, laissez-moi
tranquiiiiiiiiile avec ma taille et mon âge !

Notre WE entre amis à la frontière Suisse à laissé place à une semaine
Lyonnaise. L'occasion de faire des bisous à la famille et aux amis, mais
surtout de permettre à papy Claude de mieux connaître son petit-fils.

Moi : Hé dis papa, tu me garderais
Gaspard ce soir ? Je me fais un resto avec B&P, mais je ne veux pas
l'emmener. Cela fait déjà 3 soirées de suite que je le prends avec moi et qu'il
se couche tard…
Mon père : Pas de problème, mais ne
rentre pas tard !  S’il a faim en
pleine nuit… »

Je pars donc l'esprit tranquille, l'enfant chéri nourrit, changé, couché.
La soirée se passe à merveille. B est radieuse en future maman. Ca rigole et ça
ragote…. devant nos super plats de pâtes !
Je rentre vers minuit passé avec l'assurance que la maison est plongée dans le
sommeil. Mais à peine ai-je franchi le seuil de la porte que je retrouve mon
père des grandes cernes sous les yeux et l'air un ch'touille contrarié :

Moi : "Il dort !
Mon père : Oui, mais depuis peu…
Moi : Ah bon ? Pourtant il se couche
facilement d'habitude ?
Mon père : Et bien là, il a attendu
que tu partes, a joué 5 minutes puis à hurler à la mort pendant 10 minutes. Du
coup, je l'ai pris avec nous, mis dans le transat et il a passé une heure à la
cuisine pendant le dîner le sourire aux lèvres ! Puis je l'ai recouché… il a
dormi… 30 minutes puis rebelote ! Je lui ai fait un mini-biberon qu'il a
englouti comme si sa vie en dépendait, puis là, à ce moment il a bien voulu
s'endormir…
Moi : … ah!… Bon ben merci de
t'en être occupé…
Mon père : wouhai bon je vais me
coucher… JE SUIS CREVE !

Puis après Lyon, Paris ! Trajet en TER puis TGV, mes valises, mon sac à
dos, ma poussette, mon petit et moi. Toute une épopée où je me suis quand même
vue proposer de l'aide par une mamie de la maison de retraite située à coté de
la gare (elle pesait au bas mot 50 kg toute mouillée du haut de ses ….80 ans
! Et par une maman plus chargée que moi avec ses 2 enfants en bas âge, sa
grosse poussette et ses sacs. Bref, je crois que je devais faire un peu pitié
chargée comme une manouche, Lil'G en écharpe ! Pourtant, j'avais l'impression
de gérer… Héhéhé

To be continued…

 

Publicités

2 réflexions sur “Retour de France, épisode #1

  1. Maya dit :

    Contente pour vous que tout se soit bien passé … et pour Lil’G, ils ont une espèce de sixième sens, ces petits coquins… Il a dû capter dans l’attitude de son baby-sitter que c’était pas comme d’hab, et ça l’a un tout petit peu perturbé. Mais l’éducation d’un petit enfant n’est faite que de ça…  :))

    J'aime

  2. Athazagora dit :

    [c’est top] Hé, ça fait plaisir de te relire et de voir que tout soit OK.  Papy oubliras ça et en redemandera bientôt, t’inquiète!  Biz à toi et Lil’G

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s